Message de la CNSPA :

Abandon de convenance ou situation d’urgence ?

https://www.youtube.com/watch?v=ppOIMnmt-m8&t=101s

 

 

Arrivé chien :

Cette chienne est arrivée le 16/04/18 au refuge, elle était avec un autre chien qui s’est échappé. Elle n’est pas identifié mais porte un collier avec marqué Elo dessus.

Si elle vous appartient ou que vous la reconnaissez n’hésitez pas à nous contacter ou à venir au refuge.

 

 le président, les salariés, et les bénévoles vous adressent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

c’est un véritable cri d’alerte que nous lançons aujourd’hui! le refuge d’AUTUN fait actuellement face à de grosses difficultés financières dues à une augmentation importante des charges (cotisations URSSAF, retraite, mutuelle, impôts, taxe foncière,…etc.). En 2011 la DDPP nous a mis en demeure pour la mise aux normes et nous a donné deux ans pour effectuer les travaux, faute de quoi le refuge se verrait contraint de fermer . pour cette mise aux normes nous avons dû utiliser l’argent provenant des legs et c’est ce fond de roulement qui nous manque aujourd’hui afin de conserver notre refuge et ainsi de continuer à sauver les animaux. nous devons trouver entre 60 000 à 70 000 € ! Cependant, même après avoir trouvé cette somme, nous ne pourrons pas embaucher. En parallèle, les contrats aidés ont disparu et nous n’avons plus d’aides départementale. De plus nous avons été obligés, comme toutes les associations de protection animale, d’adhérer à la CCN (convention collective nationale ) pour nos salariés depuis le 01.01.2017, ce qui augmente le budget salaire et charges de notre refuge de 32 000€ chaque année pour 4 salariés. Quand à la taxe foncière qui était de 1 800€ l’an dernier, elle s’élève à 2 400 € cette année car nous avons été classés par les services fiscaux comme professionnels. Face à de telles obligations supplémentaires indépendantes de notre volonté et sans aucune concertation , malgré notre souci constant pour compresser les dépenses, nous nous trouvons actuellement en très grandes difficultés financières : le budget animal est englouti par les taxes et dépenses incompressibles. Alors que le nombre d’animaux à secourir ne cesse d’augmenter, notre effectif de salariés dévoués a dû obligatoirement être revu à la baisse et nous ne pouvons pas nous permettre d’embaucher une ou deux personnes qui seraient nécessaire pour le travail quotidien. Nos bénévoles se relaient semaines et week-ends pour apporter de l’aide aux salariés afin de nourrir, nettoyer, apporter les soins, promener les chiens, répondre au téléphone, effectuer les suivis d’abandons et d’adoptions, remplir les documents. là aussi la tache est écrasante et nous ne pouvons apporter tout le temps et toute l’attention souhaitables à nos animaux. Nous devons nous contenter du plus urgent pour assurer à nos pensionnaires le plus de confort possible. Nous  nous tournons donc encore vers vous afin d’éviter que le refuge ne ferme et que tous les animaux ne se retrouvent dehors ou pire, qu’ils ne soient euthanasiés, ce que nous refusons catégoriquement, conformément à notre éthique. Nous faisons donc appel à votre générosité. vous pouvez nous aider de plusieurs façons:

  1. par des dons en argent : c’est ce qui nous manque le plus ! ( PAYPAL )
  2. en devenant bénévoles (responsables, et acceptant les règles du refuge où les chiens et les chats sont nombreux et parfois en grande souffrance ),afin de nous aider dans les taches au quotidien.
  3. en relayant ces informations et en nous soutenant lors de nos diverses manifestations( portes ouvertes, randos, noël des animaux, etc…)

N’hésitez pas à nous faire connaître et à venir nous voir. Vous ferez du bien aux animaux, à vous -même et à toute notre équipe. Vous êtes notre dernier recours ! D’avance MERCI. Le Président, la directrice, les salariés, les bénévoles… et les Animaux.